[L'équipe 1/4] Baptiste le luthier 2.0

4-Apr-2017

Un an de blogging à vous raconter la vie de l'Hôtel Magnol et je n’ai encore jamais fait les présentations en bonne et due forme ^^

 

L’équipe est composée de 4 personnes que je vais vous présenter au fil de prochains articles. On commence avec Baptiste Juguera, notre assistant luthier.

 

 

Baptiste travaille avec nous depuis 2011 à mi-temps, à l’atelier de lutherie.

Il assiste Frédéric dans la fabrication d’instruments et participe aussi à l’accueil des artistes et du public des concerts.

 

En parallèle de son travail chez nous, il a créé son propre atelier de lutherie qu’il vient de déménager rue des Ecoles Pies, et il fait partie de l’association des luthiers qui accueille les visites guidées « Secrets de luthiers » de l’Office de Tourisme.

 

Si vous ne connaissez pas la rue des Ecoles Pies : c’est près du Couvent des Ursulines en centre historique. Un quartier qui a des airs de village italien avec de toutes petites ruelles charmantes.

 

Baptiste a 28 ans, il est très dynamique et toujours souriant, c’est un réel plaisir de travailler avec lui. A lui la parole :

 

  • Dis nous, qu’est-ce tu penses de l’Hôtel Magnol ?

« Quand je parle de l'Hôtel Magnol autour de moi, je parle de son architecture en premier. Cette bâtisse est très belle. Mais au final je crois que c’est son calme que j’apprécie le plus. Et le fait qu’il y ait de la place aussi, on peut bouger et y faire plein de choses. »

Et pour bouger, il bouge ! En vélo ou en skate, il arrive toujours au travail le rose aux joues !!

 

  • Et de ton travail ici ?

« Depuis 6 ans que je travaille ici, j’apprends encore plein de choses. Pas uniquement sur la lutherie d’ailleurs : le fonctionnement de Magnol me permet de découvrir la peinture, la sculpture et d’approfondir mes connaissances musicales aussi.  Enfin, ce qui est génial, c’est qu’il y a un bon esprit d’équipe et une grande liberté dans le travail. »

 

"Il y a une notion de pédagogie

et de partage omniprésente ici"

 

  • Quel est ton sentiment au sujet des visites guidées qu’on accueille ?

«  C’est super enrichissant de faire découvrir le métier de luthier. Parfois des questions très simples me permettent de remettre en question ma façon de travailler ou un point technique en particulier. Surtout quand on accueille des gens qui ont une grande culture musicale ou d’autres artisans par exemple. Cela me permet de revenir sur des automatismes ou d’analyser des points appris à l’école et que je n’ai jamais pensé à remettre en question. »

 

 

  • Globalement, que dire sur les personnes que tu croises à Magnol ?

«  Ce sont des gens intéressants. J’y ai fait de belles rencontres avec des personnes d’univers très variés. On est réunis par l’amour des vieilles pierres et de l’art donc ça nous fait déjà 2 points communs. Je me souviens notamment de ma rencontre avec Francis Hallé qui est vraiment un personnage qui m’a marqué pour son travail et sa vision des arbres.

 

Ma position ici fait que je suis parfois un simple observateur et cela me permet d’apprendre encore et toujours. Sur la relation client et plus particulièrement sur la relation qu’on peut avoir avec un client qui est devenu un ami avec le temps. Vu que les violons ont une très longue durée de vie, les musiciens qui jouent un instrument fabriqué par Frédéric sont amenés à revenir à l’atelier même après plusieurs années. Donc à force, ça devient plus que des relations professionnelles et il encourage cela. Le lien entre un luthier et un musicien est vraiment unique.

 

Lors des concerts ou des visites guidées, il y a une notion de pédagogie et de partage de connaissance omniprésente. J’apprends de ces gens comme je l’ai dit plus haut mais je leur enseigne aussi des choses donc ces échanges sont passionnants. »

 

  • Qu’aimerais-tu dire aux lecteurs du blog ?

«  De venir, s’il ne connaissent pas encore cette pépite cachée dans les ruelles du centre historique. Et à ceux qui connaissent déjà, de partager ce lieu avec leurs amis comme nous le faisons depuis toujours, dans un esprit de partage et d’enrichissement mutuel »

 

 

  • Une chose à dire à nos lecteurs sur ton atelier à toi ?

« Même s’il y a une filiation directe entre ma manière d’exercer le métier de luthier et celle de Frédéric, forcément mon atelier est aussi représentatif de qui je suis. C’est mon cocon donc il me ressemble. Avec mes autres passions, comme le skate ou le fixie (vélo à pignon fixe NDLR). L’ambiance est différente avec un grands canapé et un frigo pour accueillir les copains après le boulot. J’ai aussi une guitare pour faire un bœuf à l’occasion.

 

Faire vivre mon atelier, ouvrir ma bulle au monde, c’est une chose que j’ai apprise à Magnol. J’aime que mon atelier soit un lieu où l’on puisse se retrouver entre amis et j’accueille volontiers ceux qui veulent venir y travailler. Récemment une amie ébéniste est venue s’exercer à la sculpture sur bois entre deux boulots. Je travaille également sur un projet avec un ami photographe… mais c’est encore un secret.

 

J’aime que mon atelier puisse être un genre de lieu de coworking où naissent des idées à côté de mes instruments. »

 

C’est bien un luthier 2.0 notre Baptiste !

 

A bientôt pour la rencontre d'un autre membre de l'équipe,

 

Lucie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article fait partie d’une série sur les 4 membres de l’équipe de l’Hôtel Magnol :

Please reload

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
© Hôtel Magnol 2019, créé par Lucie CW, actualisé par JipWeb